Sammlung der Entscheidungen des Schweizerischen Bundesgerichts
Collection des arrêts du Tribunal fédéral suisse
Raccolta delle decisioni del Tribunale federale svizzero

Schuldbetreibungs- und Konkurskammer 7B.119/2005
Zurück zum Index Schuldbetreibungs- und Konkurskammer 2005
Retour à l'indice Schuldbetreibungs- und Konkurskammer 2005


7B.119/2005 /frs

Arrêt du 15 juillet 2005
Chambre des poursuites et des faillites

Mme et MM. les Juges Hohl, Présidente,
Meyer et Marazzi.
Greffier: M. Braconi.

A. ________,
recourant,

contre

Cour des poursuites et faillites du Tribunal cantonal du canton de Vaud, en
qualité d'autorité supérieure de surveillance, route du Signal 8, 1014
Lausanne.

tableau de distribution,

recours LP contre l'arrêt de la Cour des poursuites et faillites du Tribunal
cantonal du canton de Vaud, en qualité d'autorité supérieure de surveillance,
du 15 juin 2005.

Vu:
le recours formé par A.________ contre l'arrêt rendu le 15 juin 2005 par la
Cour des poursuites et faillites du Tribunal cantonal du canton de Vaud, en
qualité d'autorité cantonale supérieure de surveillance;

Considérant:

que l'autorité cantonale a retenu, en bref, que le recourant contestait la
vente aux enchères de son immeuble et se plaignait d'une faute grave de
l'office lors de l'établissement du tableau de distribution, points qui
avaient déjà été définitivement tranchés par une précédente décision (du 10
septembre 2004); qu'il tentait, en réalité, de remettre vainement en cause
une décision passée en force; que, par ailleurs, il n'invoquait aucune
nouvelle décision de l'office;
que, pour l'essentiel, le recourant réitère les critiques concernant la
réalisation de son immeuble, dont il demande l'annulation, mais il ne réfute
aucunement (et d'une manière intelligible) les motifs de l'autorité cantonale
de surveillance (art. 79 al. 1 OJ; ATF 119 III 49 c. 1);
que, au surplus, la Chambre de céans - en tant qu'autorité fédérale de
surveillance - n'est pas compétente pour se prononcer sur l'éventuelle
responsabilité des fonctionnaires de l'office (art. 5 LP);
que, en conclusion, le recours doit être déclaré irrecevable;
qu'il n'est pas perçu de frais (art. 20a al. 1 LP et 61 al. 2 let. a OELP).

Par ces motifs, vu l'art. 36a OJ, la Chambre prononce:

1.
Le recours est irrecevable.

2.
Le présent arrêt est communiqué en copie au recourant, à l'Office des
poursuites et faillites du district de Lavaux et à la Cour des poursuites et
faillites du Tribunal cantonal du canton de Vaud, en qualité d'autorité
supérieure de surveillance.

Lausanne, le 15 juillet 2005

Au nom de la Chambre des poursuites et des faillites
du Tribunal fédéral suisse

La Présidente:  Le Greffier: