Sammlung der Entscheidungen des Schweizerischen Bundesgerichts
Collection des arrêts du Tribunal fédéral suisse
Raccolta delle decisioni del Tribunale federale svizzero

Schuldbetreibungs- und Konkurskammer 7B.184/2005
Zurück zum Index Schuldbetreibungs- und Konkurskammer 2005
Retour à l'indice Schuldbetreibungs- und Konkurskammer 2005


7B.184/2005 /frs

Arrêt du 21 novembre 2005
Chambre des poursuites et des faillites

Mme et MM. les Juges Hohl, Présidente,
Meyer et Marazzi.
Greffier: M. Fellay.

X. ________ AG,
recourante,

contre

Cour des poursuites et faillites du Tribunal cantonal du canton du Jura, en
sa qualité d'Autorité cantonale  de surveillance, Le Château, case postale
24, 2900 Porrentruy 2.

procédure de poursuite,

recours LP contre l'arrêt de la Cour des poursuites et faillites du Tribunal
cantonal du canton du Jura, en sa qualité d'Autorité cantonale de
surveillance, du 25 août 2005.

Considérant:

que l'arrêt attaqué déclare irrecevable une plainte formée le 7 juillet 2005,
dans un français difficilement intelligible, par la recourante contre un
créancier et l'Office des poursuites du district de Porrentruy;
qu'il retient que la recourante a renoncé à indiquer dans le délai qui lui
avait été imparti la nature de sa plainte et les dispositions légales sur
lesquelles elle se fondait et qu'une écriture complémentaire de sa part du 18
juillet 2005 était incompréhensible;
que la recourante ne s'en prend pas à cette décision d'irrecevabilité d'une
manière conforme aux exigences de l'art. 79 al. 1 de la loi fédérale
d'organisation judiciaire (OJ);
qu'au demeurant, la Chambre de céans n'a pas à examiner l'application des
règles de la procédure de plainte qui relèvent du droit cantonal selon l'art.
20a al. 3 LP (art. 79 al. 1, première phrase, 43 al. 1 en liaison avec l'art.
81 OJ; ATF 113 III 86 consid. 3 p. 87);
qu'un complètement du recours hors délai ne saurait être autorisé (ATF 114
III 5 et les références) comme le requiert, en invoquant son hospitalisation,
le signataire du recours au bénéfice prétendument d'une procuration générale
de la recourante ("Generalbevollmächtiger des Verwaltungsrat"), pouvoir qui
ne ressort toutefois pas des indications du registre du commerce;
que la recourante invoque par ailleurs vainement la violation de son droit
d'être entendue, ce grief étant irrecevable dans le cadre du recours LP
(Flavio Cometta, Kommentar zum Bundesgesetz über Schuldbetreibung und
Konkurs, n. 2 et 46 ad art. 19 LP) et étant de surcroît formulé en relation
avec une précédente procédure;
que son grief tiré d'une prétendue prévention des juges de première et
deuxième instances, qu'elle ne désigne pas du reste, tombe manifestement à
faux dès lors qu'il a été statué sur la présente plainte en une seule et
unique instance conformément aux art. 18 ss de la loi jurassienne portant
introduction de la loi fédérale sur la poursuite pour dettes et la faillite
du 11 décembre 1996 (LiLP);
qu'une conversion du présent recours en un recours de droit public est
exclue, dès lors que les exigences posées par l'art. 90 al. 1 let. b OJ ne
sont manifestement pas remplies;

Par ces motifs, la Chambre prononce:

1.
Le recours est irrecevable.

2.
Le présent arrêt est communiqué en copie à la recourante, à la Confédération
Suisse, Administration fédérale des contributions, Eigerstrasse 65, 3003
Berne, à l'Office des poursuites et faillites du district de Porrentruy et à
la Cour des poursuites et faillites du Tribunal cantonal du canton du Jura.

Lausanne, le 21 novembre 2005

Au nom de la Chambre des poursuites et des faillites
du Tribunal fédéral suisse

La présidente:  Le greffier: