Sammlung der Entscheidungen des Schweizerischen Bundesgerichts
Collection des arrêts du Tribunal fédéral suisse
Raccolta delle decisioni del Tribunale federale svizzero

Schuldbetreibungs- und Konkurskammer 7B.58/2005
Zurück zum Index Schuldbetreibungs- und Konkurskammer 2005
Retour à l'indice Schuldbetreibungs- und Konkurskammer 2005


7B.58/2005 /frs

Arrêt du 26 avril 2005
Chambre des poursuites et des faillites

Mme et MM. les Juges Hohl, Présidente,
Meyer et Marazzi.
Greffier: M. Fellay.

X. ________,
recourant,

contre

Commission de surveillance des offices des poursuites et des faillites du
canton de Genève,
rue Ami-Lullin 4, case postale 3840, 1211 Genève 3.

saisie,

recours LP contre la décision de la Commission de surveillance des offices
des poursuites et des faillites
du canton de Genève du 17 mars 2005.

Considérant:

qu'à la requête de divers créanciers, l'Office des poursuites de Genève a
exécuté une saisie à l'encontre de X.________ à hauteur de 1'500 fr. par mois
dès le 7 juillet 2003, sur la base de 7'151 fr. de revenus et 5'551 fr. de
charges;
que l'office n'a pas comptabilisé dans ces charges la prime d'assurance
maladie du débiteur, laquelle était impayée au dire de l'assureur;
que la saisie étant arrivée à échéance le 7 juillet 2004, l'office a dressé
l'état de collocation et le tableau de distribution et a remis des actes de
défaut de biens aux créanciers le 16 juillet 2004;
que le 30 novembre 2004, le débiteur a porté plainte à la Commission
cantonale de surveillance en faisant valoir qu'il avait payé ses primes
d'assurance maladie à partir du 1er septembre 2003 et en concluant donc au
remboursement des montants perçus en trop au titre de la saisie;
que par décision du 17 mars 2005, la Commission cantonale de surveillance a
déclaré la plainte irrecevable, au motif que l'office ayant déjà procédé à la
distribution des deniers et des actes de défaut de biens aux créanciers
saisissants, le débiteur n'avait plus d'intérêt actuel à agir dans le cadre
de la saisie en cause et que s'il estimait avoir subi un préjudice, c'était
par la voie judiciaire d'une action en responsabilité (art. 5 LP) qu'il
devait agir;
que le débiteur est habilité à contester cette décision d'irrecevabilité par
un recours au sens des art. 19 LP et 78 ss OJ (Sandoz-Monod, Commentaire de
la loi fédérale d'organisation judiciaire, vol. II, Berne 1990, p. 726 n.
3.2);
qu'il ne s'en prend toutefois pas à ladite décision d'une façon conforme aux
exigences de l'art. 79 al. 1 OJ, se contentant de critiquer un comportement
passé de l'office et d'invoquer ainsi des arguments qui relèvent, comme l'a
indiqué à juste titre la Commission cantonale de surveillance, de l'action en
responsabilité selon l'art. 5 LP;
qu'il s'ensuit que le présent recours est irrecevable;

Par ces motifs, la Chambre prononce:

1.
Le recours est irrecevable.

2.
Le présent arrêt est communiqué en copie au recourant, à l'Office des
poursuites de Genève et à la Commission de surveillance des offices des
poursuites et des faillites du canton de Genève.

Lausanne, le 26 avril 2005

Au nom de la Chambre des poursuites et des faillites
du Tribunal fédéral suisse

La présidente:  Le greffier: