Sammlung der Entscheidungen des Schweizerischen Bundesgerichts
Collection des arrêts du Tribunal fédéral suisse
Raccolta delle decisioni del Tribunale federale svizzero

II. Zivilrechtliche Abteilung, Beschwerde in öffentlich-rechtlichen Angelegenheiten 5C.9/2007
Zurück zum Index II. Zivilrechtliche Abteilung, Beschwerde in öffentlich-rechtlichen Angelegenheiten 2007
Retour à l'indice II. Zivilrechtliche Abteilung, Beschwerde in öffentlich-rechtlichen Angelegenheiten 2007


{T 0/2}
5C.9/2007 /frs

Arrêt du 13 février 2007
IIe Cour de droit civil

M. et Mmes les Juges Raselli, Président,
Nordmann et Hohl.
Greffier: M. Braconi.

dame X.________,
recourante, représentée par Me François Pidoux, avocat,

contre

X.________,
intimé, représenté par Me Yves Hofstetter, avocat,

divorce,

recours en réforme [OJ] contre l'arrêt de la Chambre
des recours du Tribunal cantonal du canton de Vaud
du 27 novembre 2006.

Vu:
le recours en matière civile interjeté par dame X.________, contre l'arrêt
rendu le 27 novembre 2006 par la Chambre des recours du Tribunal cantonal du
canton de Vaud dans la cause qui oppose la recourante à X.________;

considérant:
que, la décision attaquée ayant été rendue avant l'entrée en vigueur, le 1er
janvier 2007 (RO 2006 1242), de la loi fédérale du 17 juin 2005 sur le
Tribunal fédéral (LTF; RS 173.110), l'ancienne loi d'organisation judiciaire
(OJ) est applicable en l'occurrence (art. 132 al. 1 LTF);
que, en vertu de l'art. 54 al. 1 OJ, le recours en réforme doit être déposé
dans les trente jours dès la réception de la communication écrite de la
décision;
que, en l'espèce, l'arrêt attaqué a été reçu le 28 novembre 2006 par le
mandataire de la recourante, en sorte que le délai a commencé à courir le 29
novembre 2006 (art. 32 al. 1 OJ), pour expirer, compte tenu des féries
judiciaires du 18 décembre au 1er janvier inclusivement (art. 34 al. 1 let. c
OJ), le (vendredi) 12 janvier 2007;
que, contrairement à ce qui vaut pour l'art. 46 al. 1 let. c LTF - norme sur
laquelle s'est (implicitement) fondé le conseil de la recourante -, le 2
janvier est donc bien compris dans la supputation du délai (sur cette
différence de régime: FF 2001 4095 n. 4.1.2.5, ad art. 42 P/LTF);
que, mis à la poste le 15 janvier 2007, le présent recours apparaît dès lors
tardif, partant irrecevable;
que les frais de justice incombent à la recourante (art. 156 al. 1 OJ);
que, en revanche, il n'y a pas lieu d'accorder des dépens à l'intimé, qui n'a
pas été invité à répondre.

Par ces motifs, vu l'art. 36a OJ, le Tribunal fédéral prononce:

1.
Le recours est irrecevable.

2.
Un émolument judiciaire de 500 fr. est mis à la charge de la recourante.

3.
Le présent arrêt est communiqué en copie aux mandataires des parties et à la
Chambre des recours du Tribunal cantonal du canton de Vaud.

Lausanne, le 13 février 2007

Au nom de la IIe Cour de droit civil
du Tribunal fédéral suisse

Le Président:  Le Greffier: