Sammlung der Entscheidungen des Schweizerischen Bundesgerichts
Collection des arrêts du Tribunal fédéral suisse
Raccolta delle decisioni del Tribunale federale svizzero

II. Zivilrechtliche Abteilung, Beschwerde in Zivilsachen 5A.514/2008
Zurück zum Index II. Zivilrechtliche Abteilung, Beschwerde in Zivilsachen 2008
Retour à l'indice II. Zivilrechtliche Abteilung, Beschwerde in Zivilsachen 2008


Tribunale federale
Tribunal federal

{T 0/2}
5A_514/2008 /viz

Arrêt du 12 août 2008
IIe Cour de droit civil

Composition
M. le Juge Raselli, Président.
Greffier: M. Braconi.

Parties
A.________,
recourant,

contre

Office des poursuites et des faillites du
Jura bernois-Seeland, agence de Moutier, rue du Château 30, 2740 Moutier,
intimé.

Objet
requête de nouvelle estimation d'un immeuble; avance de frais,

recours contre la décision de l'Autorité de surveillance
en matière de poursuite et faillite du canton de Berne
du 14 juillet 2008.

Considérant:
que, par décision du 14 juillet 2008, l'Autorité de surveillance en matière de
poursuite et faillite du canton de Berne a rejeté, dans la mesure de sa
recevabilité, la plainte déposée par A.________ contre l'estimation d'un
immeuble et imparti au prénommé un délai de 14 jours à compter de la
notification pour effectuer une avance de frais de 2'500 fr., sous peine
d'irrecevabilité de la requête de nouvelle estimation;
que le plaignant interjette un recours au Tribunal fédéral à l'encontre de
cette décision, en requérant l'effet suspensif et la suspension de la procédure
d'enchères, ainsi que l'assistance judiciaire;
que, conformément au principe général de l'art. 54 al. 1 LTF, le présent arrêt
est rédigé dans la langue de la décision attaquée;
que le recours, outre son caractère abusif (art. 108 al. 1 let. c LTF), ne
contient pas la moindre réfutation intelligible des motifs de la juridiction
précédente (art. 42 al. 2 LTF; ATF 133 IV 286 consid. 1.4 p. 287);
que, partant, il est irrecevable (art. 108 al. 1 let. b LTF);
que, cela étant, l'assistance judiciaire doit être refusée (art. 64 al. 1 et
al. 3, 2e phrase, LTF);
que le présent arrêt rend sans objet les requêtes d'effet suspensif et de
suspension de la procédure d'enchères;
que d'ultérieures écritures du même style, notamment des demandes abusives de
révision, seront classées sans suite;

par ces motifs, le Président prononce:

1.
Le recours est irrecevable.

2.
La requête d'assistance judiciaire est rejetée.

3.
Les frais judiciaires, arrêtés à 500 fr., sont mis à la charge du recourant.

4.
Le présent arrêt est communiqué aux parties et à l'Autorité de surveillance en
matière de poursuite et faillite du canton de Berne.
Lausanne, le 12 août 2008
Au nom de la IIe Cour de droit civil
du Tribunal fédéral suisse
Le Président: Le Greffier:

Raselli Braconi