Sammlung der Entscheidungen des Schweizerischen Bundesgerichts
Collection des arrêts du Tribunal fédéral suisse
Raccolta delle decisioni del Tribunale federale svizzero

Strafrechtliche Abteilung, Beschwerde in Strafsachen 6B.946/2010
Zurück zum Index Strafrechtliche Abteilung, Beschwerde in Strafsachen 2010
Retour à l'indice Strafrechtliche Abteilung, Beschwerde in Strafsachen 2010


Bundesgericht
Tribunal fédéral
Tribunale federale
Tribunal federal

{T 0/2}
6B_946/2010

Arrêt du 11 novembre 2010
Cour de droit pénal

Composition
M. le Juge Favre, Président.
Greffier: M. Oulevey.

Participants à la procédure
X.________,
recourant,

contre

Procureur général du canton de Genève, place du Bourg-de-Four 1, 1204 Genève,
intimé.

Objet
Violation d'une obligation d'entretien,

recours contre l'arrêt de la Cour de justice du canton de Genève, Chambre
pénale, du 27 septembre 2010.

Faits:

A.
Par arrêt rendu le 27 septembre 2010 dans la cause P/17131/2007, la Chambre
pénale de la Cour de justice du canton de Genève a déclaré irrecevable l'appel
interjeté par X.________ contre un jugement du Tribunal de police du 20 avril
2009 qui l'avait condamné, pour violation d'une obligation d'entretien (art.
217 CP), à quarante heures de travail d'intérêt général, avec sursis.
Selon le rapport d'acheminement postal, le pli recommandé contenant cet arrêt a
été distribué à X.________ le 2 octobre 2010.

B.
X.________ recourt au Tribunal fédéral contre cet arrêt par un mémoire déposé
dans un bureau de poste suisse le 5 novembre 2010.

Considérant en droit:

1.
Aux termes de l'art. 100 al. 1 LTF, le recours contre une décision doit être
déposé devant le Tribunal fédéral dans les trente jours qui suivent la
notification de l'expédition complète.
En l'espèce, le recourant a reçu notification de l'arrêt attaqué le 2 octobre
2010. Pour recourir, il disposait dès lors d'un délai échéant le lundi 1er
novembre 2010, qui n'est pas férié à Genève. Remis à la poste le 5 novembre,
son recours est dès lors tardif et, comme tel, irrecevable.
Au demeurant, même si, comme il l'allègue dans son mémoire, le recourant avait
reçu notification de l'arrêt attaqué le 5 octobre 2010, le délai de trente
jours de l'art. 100 al. 1 LTF aurait expiré le 4 novembre 2010, de sorte que le
recours serait également tardif.
Partant, le recours doit être écarté en application de l'art. 108 al. 1 let. a
LTF.

2.
Le recourant, qui succombe, supportera les frais de justice (art. 66 al. 1
LTF), réduits en principe à 800 fr. lorsque l'arrêt est rendu par un juge
unique.
Par ces motifs, le Président prononce:

1.
Le recours est déclaré irrecevable.

2.
Les frais judiciaires, arrêtés à 800 fr., sont mis à la charge du recourant.

3.
Le présent arrêt est communiqué aux parties et à la Cour de justice du canton
de Genève, Chambre pénale.

Lausanne, le 11 novembre 2010

Au nom de la Cour de droit pénal
du Tribunal fédéral suisse
Le Président: Le Greffier:

Favre Oulevey